«La vie m'a appris quelque chose que j'aimerais partager avec vous. Une des victoires dont je suis le plus fier est la première fois où j'ai réussi à me moucher seul»... «Le jour où j'y suis parvenu a été l'un des plus beaux jours de ma vie. Cette victoire n'était certes rien à comparer de ce que j'arrivais à faire avant mon accident, ce n'est rien si je compare à mon record du monde sur 400m, à mes médailles paralympiques, mais tout a commencé par cette petite victoire. Je n'aurais jamais pu un jour devenir autonome, faire de la course en fauteuil, mener à bien mes études en actuariat, avoir un travail, une voiture, une maison, si je n'avais pas réussi à me moucher seul. On a tendance à oublier nos petites victoires en pensant qu'elles sont sans importance. À mon avis ce sont ces petites victoires qui nous permettent d'oser et de continuer à aller de l'avant.»

 

Dean Bergeron, athlète détenteur des records du monde du 200 et 400 mètres en fauteuil roulant

 

 

«Bravo à la FSHQ et aux bénévoles qui s’y activent, permettant ainsi à des personnes ayant une déficience physique, visuelle ou mentale de constater qu’il est possible de faire du ski adapté. Cette alternative d’un sport d’hiver permet l’épanouissement personnel, mais aussi l’intégration à une vie sociale des plus souhaitable!»

 

Dre Mathilde Barbeau, skieuse et présidente d'honneur de la campagne de levée de fonds de la FSHQ en 2009.

  • google-plus-square
  • Twitter Square
  • facebook-square
This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now