Équipements de ski spécialisés

Parmi les freins majeurs que rencontrent les personnes handicapées qui désirent s'initier ou pratiquer le ski alpin, on retrouve le coût élevé des équipements dont ils ont besoin pour le pratiquer et leur non-disponibilité dans les boutiques de location d'équipements. Depuis sa création, la FSHQ a fait l'acquisition de quelques équipements qui ont été mis à la disposition des écoles de ski partenaires.

Les stabilos

Utilisés par les skieurs debout (soient qu'ils sont amputés d'un membre inférieur ou ceux qui ont une paralysie partielle d'un membre inférieur) ou par les skieurs assis, les stabilos sont des stabilisateurs terminés par des spatules de ski articulées pour assurer un contact glissé avec la neige. Les stabilos permettent d'assurer l'équilibre sans pénaliser l'évolution du skieur.Les stabilos sont soient longs ou courts selon qu'ils sont utilisés par des skieurs debout ou assis.

Les Bi-skis

Ils sont utilisés par les skieurs qui ont une paralysie des membres inférieurs.L’appareil est constitué d'une coque d'assise moulée en composite et fixée sur un châssis muni d'un amortisseur. L'ensemble est "chaussé" sur deux skis. On s'approche de la configuration d'un skieur valide avec son jeu de jambes : les 2 skis sont en contact avec la neige, mais épousent la complexité du terrain grâce à des amortisseurs. Lors des virages, on a un passage de carre à carre et aussi une répartition des charges entre ski intérieur et ski extérieur. Bien que reposant sur 2 skis, l'équilibre du bi-ski doit être apprivoisé: il demande ainsi de 1 à 7 leçons (selon le niveau sportif et de pratique antérieure de ski) pour effectuer les premiers virages. Il est en revanche plus performant : il permet d'exploiter les skis de carving et autorise une grande stabilité à haute vitesse.La Fondation possèdent 2 types d’appareils Bi-skis : Le MountainMan et l'Isoski

Le Tandem-ski

C'est un siège baquet monté sur deux skis et dirigé par un moniteur/pilote qui lui aussi est fixé aux skis, derrière le siège baquet de la personne handicapée. Cet appareil s'adresse aux personnes handicapées non autonomes (tétraplégiques, myopathes, certains IMC, TC...), qui ne pourraient se maintenir seules en équilibre sur un monoski ou un dualski. S'inspirant de la conception du bi-ski, cet engin préserve une skiabilité très intéressante. De plus, le couple moniteur/passager partage les mêmes sensations de glisse en assumant les mêmes risques: le grand handicapé vit réellement le ski grâce au tandem-ski.

Le Dualski piloté

Au Mont Sainte-Anne, au Massif, à Stoneham et au Mont Grand-Fonds, nous avons muni le DualSki Tessier d’une barre de pilotage (et pour une plus grande sécurité, un siège plus haut), créé par Tessier France pour cet appareil.  Cette barre permet à un pilote de suivre sur ses skis l’appareil et soit la diriger de façon indépendante, soit seconder le skieur assis si celui-ci veut se diriger à l’aide de béquilles-ski (stabilos). Les moniteurs en sont ravis. (Voir le video sous l’onglet Services offerts- Cours adaptés)

La facilité de pilotage de l’appareil nous a amené, avec la permission du Centre de ski Mont Sainte-Anne, à prêter l’appareil aux pères d’enfants handicapés pour qu’ils puissent faire du ski régulièrement ensemble, à prix moindre, vu que le moniteur de l’École de ski n’est pas requis à chaque sortie.  La politique de prêt a été approuvée par L’ACSH, et le pilote (père ou mère) et son skieur assis sont membres en règle et assurés par CADS-ACSH.

 

  • google-plus-square
  • Twitter Square
  • facebook-square
This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now